On l’appelle anneau ou bague, et c’est un objet qui revêt une importance capitale dans la célébration d’un mariage. Autant le dire tout de suite : sans ce précieux accessoire, aucune cérémonie ne peut avoir lieu. On se propose de porter un regard sur ce bijou bien particulier que l’on retrouve dans toutes les civilisations du monde.

Une brève histoire de l’anneau

Si l’alliance symbolise l’union dans toutes les régions du monde, elle n’a pas connu la même évolution partout. L’anneau tend de nos jours à devenir un accessoire de mode, mais il n’en a pas toujours été le cas dans le monde occidental. On y voyait plus un objet sacré qu’un bijou. C’est en effet le symbole de l’union entre deux personnes qui se promettent une fidélité à vie. Pendant la période antique, chez les Romains, la bague avait la valeur d’un contrat de mariage.

C’est une évidence pour tout le monde qu’on porte l’anneau à la main gauche. Et pourtant, il fut une époque où sa place était l’annulaire ou même le pouce de la main droite. Comme on le voit, même si le symbolisme attaché à cet accessoire est demeuré, l’anneau a connu bien des évolutions. Il a fallu attendre la Renaissance pour qu’il se stabilise à l’annulaire gauche.

Il faut signaler que dans certains pays comme la Norvège et l’Autriche, on continue de mettre la bague à la main droite. Ce qui reste constant, c’est le sens qu’on attribue à l’anneau.

Bague antiquité

Diverses significations selon les cultures

L’alliance n’a pas fini de nous livrer ses secrets, notamment à propos du rôle qui lui est dévolu dans les traditions et les civilisations à travers le monde. On le sait, sa signification première, c’est l’union entre deux cœurs. Ce n’est pas pour rien que l’on représente le divorce par l’image d’une bague cassée. L’anneau indique aussi la fidélité entre les mariés. Cette signification imprègne si fortement les cœurs que certaines personnes mariées ont des scrupules à fauter en ayant l’objet au doigt.

Dans certaines régions du monde, l’alliance est investie d’une mission plus mystique. Elle n’est pas simplement un symbole de la fidélité, mais elle y contraint les mariés. Comment ? Chargé d’un pouvoir exceptionnel, l’anneau empêche l’infidélité des époux, surtout de la femme. Il se mettrait à chauffer anormalement quand celle-ci nourrit l’intention de passer à l’acte indélicat. Il pourrait même devenir incandescent et brûler l’entêtée.

Mœurs bizarres avilissantes, n’est-ce pas ? Mais c’est bien la façon trouvée par certaines tribus africaines de protéger la sainte union.

Typologie de la bague de mariage

On dénombre plusieurs types d’anneaux de nos jours. Il y a l’alliance classique. C’est le modèle le plus simple et celui que l’on rencontre le plus souvent. Encore appelée demi-jonc, elle possède une face interne plate et une bordure extérieure arrondie. Quant à l’anneau dénommé jonc parisien, il diffère du premier par son aspect épaissi. Il y a enfin le ruban confort. Plat, il affiche des bords droits et une face interne renflée un tout petit peu. Voilà les types d’anneaux ordinaires ; cependant, il existe des bagues soumises à des fantaisies particulières.

Nous avons l’anneau entrelacé. Il se compose de deux ou trois filets d’or imbriqués. L’alliance ciselée, en ce qui la concerne, présente une courbe en hélice, se déroulant sur la moitié du doigt. L’anneau strié arbore de petites lignes à sa surface. Il existe aussi l’alliance sertie de pierreries. Conçue pour les femmes, elle reçoit toutes sortes de pierres précieuses, du diamant au saphir. Les bagues de mariage, il y en a donc pour toutes les bourses.

Alliance en diamant

Les matières utilisées pour sa fabrication

Incontestablement, l’or est la matière communément utilisée pour le modelage des anneaux. Quand on veut miser sur un métal intemporel, c’est vers l’or qu’il faut se tourner. On peut le choisir jaune ou blanc. Mais en raison de sa grande mollesse, le métal jaune a besoin d’être durci pour un usage plus efficace. Ce qui fait que pour une quantité de 24 carats, on peut avoir une part de 18 d’or et un complément de 6 carats d’un autre métal. Des alliages de 14 sur 10 sont également possibles. À vous de voir celui qui vous conviendra.

Les anneaux en platine vous élèvent au sommet de la joaillerie. Les alliances en platine ne se déforment ni ne peuvent être détruites. Ce métal blanc offre une plus grande résistance que l’or. Par conséquent, il est plus difficile à travailler. On lui attache souvent le symbole de la longévité. Voulez-vous que votre mariage dure toute la vie ? Vous savez donc le choix à faire !

L’argent s’utilise aussi pour la fabrication des bagues de mariage. Il a l’avantage d’être plus accessible que l’or et la platine. Il est facile à travailler, mais son seul inconvénient, c’est d’avoir tendance à noircir. Mais le métal en vogue, c’est le titane. Les alliances en titane sont réfractaires aux rayures. De plus, le titane :

  • Est léger
  • Résiste à l’oxydation
  • Ne se déforme pas
  • S’offre à un prix relativement plus bas que celui de l’or.

La seule chose à lui reprocher, c’est son caractère mat. En d’autres mots, vos bagues en titane ne brilleront pas à l’instar de l’or ou du diamant.

Vous avez désormais à quoi vous en tenir en matière d’alliance. Faites votre choix en connaissance de cause !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation